juillet 2019
L Ma Me J V S D
« jan    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

LA MAIN QUI DESSINAIT TOUTE SEULE

juin 2019

LA MAIN QUI DESSINAIT TOUTE SEULE

20190618230644

« Curieusement, ce que nous entendons par dessin n’est pas la même chose en Asie et dans le monde occidental. Nous présentons cette exposition à la galerie pour la 7ème fois depuis 2007. Le thème est toujours le même, il tourne autour d’un concept très simple: les artistes présents sur cette exposition—artistes représentés par Danysz ou simplement amis de la galerie—ont été invités à nous proposer un ou plusieurs dessins. Mais que veut-on dire exactement par dessin?

Comme souvent avec les malentendus culturels, la confusion résulte du langage. En chinois, la notion de dessin renvoie au concept de huà—terme générique signifiant image, peinture, dessin. À la manière d’un hôte à la fois riche et généreux, huà héberge sur son domaine tout un panel de techniques, genres, pratiques, tels que yóuhuà (peinture à l’huile), qi?nb?huà (esquisse au crayon), mànhuà (bande dessinée, dessin animé), guóhuà (peinture chinoise traditionnelle), x?huà (peinture dans le style occidental), etc. En chinois, l’accent est mis sur l’acte de représenter quelque chose—huàhuà (peindre, dessiner)—et la finalité de cette action, la représentation elle-même—túhuà (image, tableau, dessin).

En français cependant, la notion de dessin n’est pas un hôte aussi accueillant que  » huà « . Ce n’est pas un concept aussi large ni aussi élastique. En français, le dessin ne veut pas être confondu avec la peinture, ce serait peut-être la façon la plus efficace d’en circonscrire le sens. Là où la peinture réclame généralement l’emploi d’un pinceau pour appliquer les pigments, le dessin s’en tient traditionnellement à ses crayons. Là où la peinture se déploie sous l’aspect d’une composition pleine et entière, avec de franches zones de couleur, le dessin a beaucoup plus à voir avec le « trait », « la ligne », et effectivement quand ils pensent à un dessin, les occidentaux ont le plus souvent en tête les « contours » d’une représentation.

Aujourd’hui, c’est à vous qu’il revient, visiteurs, alors que vous déambulez dans l’espace d’exposition, environnés de toutes parts par une si riche collection d’œuvres, de trancher cette question: que voyez-vous, huà ou dessins? Ou peut-être les deux? Mais vous pouvez tout aussi bien décider de vous passer complètement de ces catégories linguistiques, et de faire autre chose, quelque chose qui sera moins sujet à des glissements de terrain culturels: vous pouvez choisir de regarder, tout simplement regarder, et suivre la main de l’artiste. »

Magda Danysz, 2019

aaajiao, Jef Aerosol, Berlina, Bianca Argimon, Tarek Benaoum, Jean-Charles de Castelbajac, Xiaoyi Chen, Chenyan Du, Guillaume Barborini, Yingjie Chen, Ben Edmunds, Chenyu Gong, Cecile Guettier, Jingfang HAO & Lingjie WANG, Jean-Samuel Halifi, Julia Haumont, Xiaoliang Huang, Feng Jin, Abdul Rahman Katanani, Kim Laughton, Jiying Lee, Hongbo Li, Shuiyang Liu, Yi Liu, Zhenchen Liu, Ludo, Lihua Ma, Malonne, Wenting Ma, Guanshuai Mao, Taras Milosevic, Salomé Partouche, Charles Petillon, Etienne Pottier, Sebastien Preschoux, Yingwei Pu, RadiKarl ArchiWe, Remi Rough, Georges Rousse, André Saraiva, Linghao Shen, Wei Shen, Siu, Soco, Xi Song, Yanchu Sun, Xin Wang, Tao Xia, Hao Xiang, Yiyang Yang, Diwen You, Michael Yu, Chong Zhang, Hong Zhao, Keke Zhang.