octobre 2017
L Ma Me J V S D
« août    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Prix d’Art Robert Schuman 2013

sept 2013

Prix d’Art Robert Schuman 2013

Einladung-1

16 artistes nominés pour le prix d’art Robert Schuman 2013

Résumé

Ce mardi 3 septembre, Erik Schrader, chargé des affaires culturelles de Sarrebruck, et Ingeborg Besch, commissaire de l’exposition, ont présenté dans la galerie d’art de Sarrebruck les 16 artistes nominés pour le prix d’art Robert Schuman. Chacune des quatre villes QuattroPole (Luxembourg, Metz, Sarrebruck et Trèves) a désigné quatre artistes qui participeront à cette édition. Les travaux des artistes relèvent entre autres des domaines de la peinture, de la photographie, de la sculpture, des vidéos et des installations.

Plus d’information

Cette année, c’est Sarrebruck, la capitale du Land de Sarre, qui organisera le prix d’art et l’exposition afférente dans la Stadtgalerie de Sarrebruck, l’église Johanneskirche et la galerie K4 du 29 novembre 2013 au 12 janvier 2014.

Les artistes de Luxembourg

Florence Thurmes, coordinatrice du projet pour la ville de Luxembourg, a choisi quatre artistes. Claire Barthelemy, photographe, travaille sur des thèmes tels que la migration, les destins personnels ou des sujets sociaux. Dans l’ensemble artistique « Endings », elle s’intéresse à la mort et au commerce qui y est lié. Jeff Desom, cinéaste, a obtenu de nombreux prix pour ses films, ses clips et ses installations vidéo. Ses travaux sont exposés dans le monde entier dans le cadre d’expositions et de festivals. Le peintre Misch Feinen privilégie l’observation de l’environnement industrialisé de l’homme. Son œuvre ne se limite pas à des sites industriels et des lignes à haute tension et prend tout son sens dans la précision, lorsque l’on s’attarde sur les objets qui se rencontrent dans le détail. Quant à Christian Frantzen, il peint aussi bien des paysages urbains que des natures mortes ou des motifs figuratifs.

Les artistes de Metz

Hélène Doub a sélectionné quatre artistes pour la ville de Metz. Guillaume Barborini crée une fresque murale à partir de lettres et de mots. Il s’agit d’un travail complexe et temporaire qui n’existera et ne sera visible que pendant l’exposition. Élodie Lanotte cherche à démontrer dans quelle mesure les choses quotidiennes dont nous nous entourons influencent notre comportement par rapport au monde et aux autres êtres humains. La peau, les vêtements et les accessoires en font partie. L’artiste met en scène ses happenings avec des individus et des vêtements et réalise des photos où le vêtement joue le rôle de l’acteur principal et prend vie sur le plan visuel. Le duo d’artistes Lingjie Wang et Jingfang Hao identifie, avec des formes et des structures, la relation de l’homme par rapport à l’univers, la nature et son existence. Le nom du quatrième artiste messin n’a pas encore été communiqué.

Les artistes de Sarrebruck

Ingeborg Besch, commissaire de l’exposition, a sélectionné quatre artistes pour la ville de Sarrebruck. Mert Akbal crée des courts métrages très imaginatifs à base de traits fins ou de silhouettes. Ceux-ci sont consacrés aux peurs ataviques et aux désirs des êtres humains ainsi qu’aux éléments bizarres du quotidien. Lesslie Huppert associe la peinture, le dessin et les installations vidéo en vue d’exprimer de manière directe la diversité de perspectives du monde. Son regard se pose tout particulièrement sur les hommes cherchant désespérément à s’orienter dans un environnement devenu tellement complexe. L’artiste Armin Rohr réalise des types d’œuvres très variés : petit tableau, grande fresque murale et décoration de fenêtres. Dans l’œuvre « Sounds like Paint » des artistes Martin Schmidt, Christof Thewes et Volker Sieben, la peinture et la musique se rencontrent, mais le cœur du projet réside dans l’idée de l’unicité. Chaque composition très travaillée n’existe qu’une seule fois.

Les artistes de Trèves

Johannes Stolpe et les frères Vamosi ont désigné quatre artistes pour Trèves. Sebastian Böhm développe depuis 1993 une peinture spéciale. Les motifs représentent la réalité de l’horreur, de l’offense et de la menace, de la peur et de l’isolation. Lors de son tour du monde qui a duré huit mois, Florian Luxenburger a photographié des individus et des paysages, une décharge d’ordures à Guatemala City ou encore un temple à ciel ouvert au Laos. Judith Spang souhaite conquérir l’espace dans une transformation acoustique. Un objet placé dans la pièce réagit en présence de l’observateur de l’œuvre en émettant un son et l’objet fait résonner les objets voisins avec ce bruit. On assiste ainsi à une interconnexion ludique entre les différents sens. Lors d’expositions et de concours, Laurent Steinmayer présente la poursuite intensive et cohérente de son langage. Son exposition réalisée en 2012 à Trèves (Tufa) était intitulée : « Laurent Steinmayer and friends – graffity is my religion ».

Le prix d’art Robert Schuman

Le prix d’art Robert Schuman est décerné par les villes QuattroPole Luxembourg, Metz, Sarrebruck et Trèves depuis 1991. Il est doté de 10 000 euros. Tous les deux ans, des représentants sélectionnés proposent quatre artistes pour leur ville respective. La peinture, la sculpture, la photographie, les installations, les médias et, en crossover, la combinaison des possibilités sont représentés dans une œuvre, tous genres confondus.