L’été à venir est déjà fini

L’été à venir est déjà fini

800cm × 460cm
pollen de lotus
2016

Le projet a été réalisé dans le MoCA Pavillon du Musée d’Art Contemporain de Shanghai (MoCA Shanghai). Sa conception est liée au lieu qui est au cœur du centre-ville de Shanghai et à l’espace même du MoCA Pavillon.

Le sol a été entièrement couvert par du pollen de lotus, avec ici et là, des objets trouvés à proximité et qui portent ainsi d’une certaine manière les caractéristiques du lieu. Les visiteurs entraient dans l’espace et s’y déplaçaient, au-dessous des pollens de lotus, grâce par une passerelle faite de palettes.

Le pollen de lotus est considéré comme un fossile de la plante. Il se conserve facilement et pour un temps très long, des milliers d’années et même plus. Les historiens et les archéologies analysent la transition du climat et le changement des espèces grâce aux anciens pollens trouvés dans la terre ou au fond des lacs par exemple.