octobre 2017
L Ma Me J V S D
« août    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Expo « Lumière » au château de Malbrouck

sept 2013

Expo « Lumière » au château de Malbrouck

ob_1073f13d0a41c030d630379917a93ec8_affiche-lumie-re

Le Conseil Général de la Moselle organise au château de Malbrouck à Manderen, site Moselle Passion, une exposition exceptionnelle sur le thème de la lumière avec 14 artistes de Moselle. Elle est à découvrir du 14 septembre au 15 décembre 2013.

LE THÈME DE LA LUMIÈRE A UNE HISTOIRE…

Le thème de la Lumière ou des Lumières évoque les fêtes de fin d’année, les feux du foyer autour desquels on se rassemble au moment où le soleil décline à la faveur du solstice d’hiver. Ce rendez-vous constitue donc un bel écho à l’opération départementale Noëls de Moselle.
Le thème de la lumière est d’ailleurs très présent dans l’histoire de la peinture. Depuis la Renaissance, le feu du foyer (Georges de La Tour), la lumière céleste (Michel- Ange, Friedrich) ou la lumière naturelle (Turner, Monet, Corot) font l’objet d’intenses recherches de la part des artistes. Dès l’apparition de la photographie (Le Gray, Nadar) et du cinéma (Méliès, les frères Lumière), les artistes tentent de saisir les jeux d’ombres et de lumière.
Au XXe siècle, la lumière artificielle est au centre de nombreuses œuvres expérimentales. Elles en font non seulement un sujet, mais aussi un support (Man Ray, François Morellet, Julio Le Parc, Claude Lévêque).
En 2012 et 2013, quatre expositions d’envergure internationale ont traité différents aspects de cette question à Londres, Paris et Vienne.
L’exposition évoquera également les lumières de l’esprit, de l’âme et de la nature qui ont toujours fait l’objet d’une quête de la part des artistes. Elle répond à celle du Musée départemental Georges de la Tour de Vic-sur-Seille sur les Saint-Jérôme de Georges de La Tour, maître incontesté du clair-obscur.

14 ARTISTES DE MOSELLE AU CHÂTEAU DE MALBROUCK

Sept artistes sont confirmés et ont une carrière internationale : Yves Blin (Yutz), Jean-Jacques Dumont (professeur à l’École d’Art de Lorraine), Jean Christophe Roelens (ancien boursier du Conseil Général de la Moselle), Viviane Zenner (professeur en collège en Moselle), Florence Nief (Terville), Dany Mellinger (Metz) et Johu Thiam (né à Metz).
Quatre artistes sont émergeants, mais ont déjà une car- rière internationale : Sébastien Gouju (ancien boursier du Conseil Général de la Moselle), Frédérique Lecerf (professeur à l’université de Metz), François Martig (ancien boursier du Conseil Général de la Moselle), Aurélie Pertusot (ancienne boursière du Conseil Général de la Moselle).
Deux artistes sont diplômés de la promotion 2012 de l’ESAL : Aurélien Mélior et Lingjie Wang associé à Jingfang Hao.
Même si la mondialisation rend caduque toute idée d’ancrage pour les artistes, tous ont choisi de vivre, de travailler, d’échanger sur le territoire mosellan et de partager leurs œuvres avec le public mosellan.
Leur production témoigne de la vitalité de la scène artistique locale, avec une grande variété et une belle richesse dans les propositions artistiques. Leur présence ou leur passage en Moselle nous pousse à décaler notre regard, à suivre un instant leur sillage, comme l’on suivrait des yeux le voile lumineux d’une comète.
Un parcours thématique est proposé dans les espaces du château de Malbrouck. Il reprend les grandes questions de l’histoire de l’art: capter la lumière naturelle, les environnements lumineux, dessiner avec la lumière, la lumière – un phénomène physique, les lumières de l’âme.

PARCOURS DE L’EXPOSITION

Les thématiques suivantes sont abordées au sein du parcours :

CAPTER LA LUMIÈRE ET LE TEMPS
Des photographies de Jean-Luc Tartarin (sur-exposition à la lumière) et de Viviane Zenner (sous-exposition à la lumière), une installation de Jean-Jacques Dumont, deux films d’Aurélien Mélior et Frédérique Lecerf illustrent ce thème.

JEUX D’ESPACES
Les environnements lumineux sont abordés à travers les œuvres de Sébastien Gouju et de Johu Thiam. Elles mettent le spectateur en présence physique avec des ambiances lumineuses suggérant des impressions étranges : méditation, jubilation, doute, angoisse…

RAYON GRAPHIQUE : DESSINER AVEC LA LUMIÈRE

L’œuvre d’Aurélie Pertusot ne se découvre qu’avec le déplacement du spectateur, muni de lampes violettes. Lingjie Wang parvient à dessiner avec les mouvements du soleil grâce à une machine de son invention ; il travaille en étroite collaboration avec Jingfang Hao. Jean-Jacques Dumont crée des dessins fantômes, qui apparaissent et disparaissent.

LA LUMIÈRE, UN PHÉNOMÈNE PHYSIQUE
Dans cet espace, une œuvre de Lingjie Wang et Jingfang Hao change de couleur lorsqu’on la touche… Une œuvre de Jean-Christophe Roelens matérialise les théories de la lumière de Goethe et de Newton.

LES LUMIÈRES DE L’ÂME
Des œuvres de Florence Nief, Yves Blin, Dany Mellinger, François Martig et Frédérique Lecerf donnent une dimension spirituelle et philosophique à la lumière, en jouant avec son immatérialité, son caractère hypnotique ou symbolique.

VERBATIM :

Patrick WEITEN, Président du Conseil Général de la Moselle

« Nous vivons au château de Malbrouck un moment de lumière… Cette exposition est née au travers de la volonté du Conseil Général de la Moselle de rassembler en un lieu unique plusieurs artistes Mosellans. Nous prouvons ici que l’art émerge de nos territoires. Nous démontrons que l’excellence existe sur nos territoires et nous la mettons à l’honneur.
Cette exposition doit être mise en perspective des « Noëls de Moselle », avec les lumières de l’hiver qui arriveront bientôt…
L’an prochain, nous aurons pour la première fois les « Festivals de Moselle ». Des cabanes seront installées sur tous nos territoires et nous associerons dans cette dynamique les associations, les collèges, les écoles de musique et de chant. Notre démarche entre dans une nouvelle dimension et nos sites Moselle Passion sont déjà et seront plus encore des lieux de valorisation de la culture mosellane, des lieux d’échanges.
« Lumière », c’est une exposition que l’on parcourt avec fierté, et avec la volonté que la culture mosellane souffle et rayonne ailleurs. Il faut faire parler de la Moselle autrement, c’est l’un de nos objectifs. Il faut ouvrir la Moselle à des formes de culture venant de très loin, mais il faut également faire connaître aux Mosellans nos talents culturels. »